Les Services PixelWorld :

Petites Annonces (0)
Forums (2)
ChatRoom (0)
Événements (0)

PixelWorld


Services


Made with Notepad++
Powered by PHP
Powered by MySQL
Sites amis :

Page précédente

Musée des Ordinateurs > MSX > MSX (1983)



MSX

Nous recherchons une photo pour cette fiche!

Le MSX n'est pas une machine esseulée, mais un standard auquel se sont ralliés de très nombreux constructeurs d'audio-visuel, tels que : Pioneer, Sony, Sanyo, Philips, Goldstar, Toshiba, Mitsubishi, Yashika, Canon, etc. qui ont chacuns au minimum fabriqués deux ou trois machines, des jeux, des périphériques entièrement compatibles entre eux. C'est donc un raz de marée informatique qui accosta l'Europe fin 1983. Le standard MSX fut conceptualisé à l'origine par deux sociétés, ASCII et Microsoft. Les machines MSX, pour être compatibles entre elles, doivent répondre aux critères suivants :

  • Un microprocesseur Z80 A à 3,58 MHz
  • 16, 32 ou 64 Ko de RAM
  • 32 Ko de ROM contenant le Microsoft Basic en version étendue
  • Une puce graphique Texas Instruments TMS9918 affichant 256x192 points en 16 couleurs et gérant 32 sprites monochromes
  • Une puce sonore General Instruments AY-G-8912 ou compatible, émettant 3 voies sur 7 octaves
  • Une prise Centronics parallèle
  • Un ou deux ports cartouches
  • Un port d'extension
  • Deux prises joysticks au format DB9 - Atari

Un clavier Qwerty ou Azerty avec touches d'édition, souvent servant de joystick et touches de fonctions

A partir de ce schéma, fort simple et pourtant terriblement efficace, à chacun de rajouter des petites options qui feront que leur modèle sera supérieur ou non aux modèles des autres marques.
Ainsi, Yamaha présentait un MSX avec un synthétiseur intégré d'a peu près les capacités d'un DX-7 et de logiciels d'édition de synthèse sonore, Sony avec des modèles avec magnétocassette intégré, joystick intégré, etc. Les jeux disponibles sur cette machine sont de qualité et d'intéret incroyablement divers, et se distinguent du lot des jeux tels que Golvellius, H.E.R.O., L'Aigle d'Or, etc. ainsi que beaucoup de conversions de jeux d'arcade par Taito ou Konami.

Au niveau des périphériques, on peut compter de très nombreuses imprimantes, des traceurs, des trackballs (le Cat, à l'inverse de la souris, Mouse ), des bras robot (chez Spectravideo), lecteurs de disquettes 5 1/4 ou 3 1/2, etc.

Le standard marcha tellement bien au Japon que de nombreuses améliorations du standard suivirent, dénommées MSX2, MSX2+ et finalement MSX2 Turbo-R.

Pour :

  • Bonnes capacités graphiques et sonores
  • Les sprites, immense avantage par rapport aux autres machines
  • Excellent Basic Microsoft
  • Une armada de logiciels et de périphériques compatibles

Contre :

  • ...rien !

Sélection : H.E.R.O., Aleste, Knightmare, Penguin Adventure

Description : Philippe Dubois http://mo5.com

Rédacteurs : Smallow, rhaamo, snake, pixelman


Fiche Technique

Nom : MSX (Ordinateur)
Constructeur : MSX
Année : 1983
Microprocesseur : Z80 à 3.58Mhz (8bit)
Ram : variable
Rom : 32 Ko
Affichage texte : Screen 0 : Mode Texte de 40*24 en 2 couleurs sur 16
Screen 1 : Mode Texte de 32*24 en 2 couleurs ~ 8 caract
Graphisme : Screen 2 : Mode Graph de 256*192 en 16 couleurs
Screen 3 : Mode Graph de 64*48 en 16 couleurs
Clavier : 70 touches QWERTY/AZERTY incluant des touches fonctions
Couleurs : 16
Capacité sonore : 3 canaux sur 7 octaves
Périphériques : Souris
Modem
Imprimante
Scanner à main
Robot


Recherche des machines équivalentes :

  •   Ordinateurs du même constructeur (MSX)
  •   Ordinateurs de la même année (1983)
  •   Ordinateurs avec le même microprocesseur (Z80)
  •   Ordinateurs de la même catégorie de microprocesseur (8 bits)

  • Retour Haut de Page

    Cette page a été visualisée 1696 fois avant vous


    Il n'y a 0 commentaire sur cette page | Ajouter un commentaire


     
    PixelWorld © Tous droits réservés - page générée en 0,0196s.